14.10.2015 – L’heure de Willie Dixon

Cet épisode est consacré à Willie Dixon qui aurait fêté son centenaire en 2015. Bien qu’il ait passé l’arme à gauche en 1992, nous allons voir comment une oeuvre peut survivre à son auteur et ce qui a fait raccrocher ses gants de boxe à cette armoire à glace de Chicago. Contrebassiste, chanteur, auteur, compositeur, producteur, l’empreinte de Willie Dixon sur la musique populaire est indélébile.

Willie Dixon nous donne ici une leçon de contrebasse :

Playlist :
Aerosmith –  » I’m Ready  » | Honkin’ On Bobo
Willie Dixon –  » Signifying Monkey  » | The Big Three Trio
Muddy Waters –  » I’m Your Hoochie Coochie Man  » | I’M Ready
Howlin’ Wolf –  » Back Door Man  » | Smokestack Lightning /The Complete Chess Masters 1951-1960
Chuck Berry –  » Maybellene  » | Chuck Berry Story 1955-1966
Bo Diddley –  » You Can’t Judge a Book by the Cover  » | Roadrunner: 1955-1962 Original Chess Masters
Dale Hawkins –  » My Babe  » | Oh! Suzy-Q
George Thorogood & The Destroyers –  » Seventh Son  » | 2120 South Michigan Ave
Willie Dixon –  » I Can’t Quit You, Baby  » | I Am the Blues
Little Walter –  » Mellow Down Easy  » | Blowin’ the Blues – Vol. 2
ZZ Top –  » Backdoor Medley: Backdoor Love Affair/Mellow Down Easy/Backdoor Love  » | Fandango!
George Thorogood & The Destroyers –  » Willie Dixon’s Gone  » | 2120 South Michigan Ave

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *